Accueil>Découvrir>Les communes>Salaise-sur-Sanne

Salaise-sur-Sanne

Commune de Salaise-sur-Sanne

le villageNombres d'habitants : 4283 Salaisiens
Maire : Gilles VIAL
Nº TEL : 04 74 29 00 80
Nº FAX : 04 74 86 52 02
Courriel : secretariat@mairie-salaise-sur-sanne.fr

 

Délégués au Conseil Communautaire :

  • Gilles VIAL
  • Dominique GIRAUD
  • Gérard PERROTIN
  • Roselyne MEDINA

Pour en savoir plus : consultez ici le site internet

Présentation de la commune :

 La commune de Salaise-sur-Sanne s'est développée autour du Prieuré, fondé par les moines de Condat (Jura) en l'an 847. Le nom de Salégiae Salibicus est donné à cette vallée plantée de saules, Saleigne = Saulaie en français, d'où le nom de Salaise. Au fil du temps, différentes orthographes sont utilisées : Salèzes, Sallaises, Sallaize, Sallèze, Salaizes, Salaise et Salaize, mais c'est le 13 décembre 1920 qu'un arrêté préfectoral donne son nom actuel : Salaise-sur-Sanne.
De son passé, Salaise-sur-Sanne conserve un certain nombre de lieux remarquables :

  • Le Prieuré, qui présente 4 périodes de construction (proximité d'une nécropole ancienne suggérée par la présence d'un fragment de sarcophage du IVe-Ve siècle) ; des bâtiments carolingiens (murs en galets et sépultures) ; l'église de l'an mil (nef rectangulaire et chœur carré, bas relief représentant 2 lions affrontés) ; l'église romane (classée monument historique, avec une crypte connue pour ses chapiteaux d'influence ionique ; des gobelets en verre datant du XIVe siècle ont été trouvés dans les tombes). La Maison du Prieur conserve quelques vestiges du XVe siècle : deux belles cheminées gothiques et les restes d'une fresque représentant des scènes de tournoi, des blasons des grandes familles de la région. L'ensemble aujourd'hui restauré accueille des visites guidées ou non, des concerts, des expositions.
  • La fontaine Saint-Juste (XVIIème siècle) qui aurait des vertus bénéfiques pour soigner les fièvres malignes des marais, mais aussi les morsures de serpent !
  • Le pont aux moines (XIIe et XIIIe siècle) est le plus vieux pont de Salaise-sur-Sanne.
  • La Rebatière (XVè siècle). Ferme fortifiée, d'aspect "architecture italienne " présente poterne, machicoulis, tour poivrière ainsi qu'un très bel auvent dauphinois.
  • Le Trianon en galets et bois, autrefois magnanerie (élevage de vers à soie) témoigne du passé de tissage de Salaise-sur-Sanne. A l'intérieur subsiste la cheminée qui permettait de chauffer les chambres où les vers se développaient et tissaient leurs cocons.
  • Le vieux Moulin (avant 1686).

Sur le plan économique, la commune de Salaise-sur-Sanne est marquée par la découverte de la rayonne (soie artificielle - Rhodiacéta) et l'installation de la chimie. D'une surface de 1630 hectares, Salaise-sur-Sanne, maintient un équilibre d'aménagement en quatre parties : zone industrielle et commerciale,  zone d'habitation, zone agricole et  zone naturelle (Ile de la Plâtière, bords de Sanne).

Aujourd'hui, le site chimique reste le plus important mais n'est plus en situation de monopole. L'aménagement de la zone industrielle et portuaire a permis l'installation d'autres industries et au Sud, de part et d'autre de la RN7, une vaste zone commerciale, artisanale accueille de nombreuses enseignes. Le secteur agricole est essentiellement tourné vers l'arboriculture.
Salaise-sur-Sanne offre à ses habitants de nombreux services publics (crèche, accueil des enfants et des jeunes, médiathèque, aide à la vie associative). La ville propose depuis 30 ans un Festival de Blues (au printemps) connu dans le monde entier.

La médaille de la ville retrace son histoire. Sur une face est évoquée le Salaise-sur-Sanne historique : Prieuré, Rebatière et blason du Dauphiné, saules symbolisant la Saulaie ; sur l'autre face, c'est le Salaise-sur-Sanne moderne : industrie, port mais également les grandes voies de communication comme l'autoroute, le canal du Rhône et la voie ferrée.

Flash Info :

  • Alertes canicule sécheresse

    Le Département de l'Isère est placé en alerte canicule et sécheresseLire la suite