Vernioz

Commune de Vernioz

 Nombres d'habitants : 1211 Vergnos
Maire : Marc TRAYNARD
Nº TEL : 04 74 84 42 43
Nº FAX : 04 74 84 43 37
Courriel : mairie.vernioz@wanadoo.fr

 

 

Délégués au Conseil Communautaire :

  • Marc TRAYNARD
  • Suppléante : Judith MONNIN

Pour en savoir plus : consultez ici le site internet

Présentation de la commune

Situés dans la vallée de la Varèze, deux villages (Vernioz et St Alban de Varèze), furent regroupés à l'issue de la Révolution, pour faire une seule commune : VERNIOZ.
Vernioz, du latin Vernio, tirerait son nom de l'arbre appelé "Verne" dont le pays était couvert à l'époque gallo-romaine et dont de nombreuses vernaies existent le long de la Varèze.
Saint-Alban-de-Varèze, Sancti Albani, tire son nom du saint qui fut martyrisé en 303 en Angleterre, pendant la persécution de Dioclétien. La paroisse de Saint-Alban-de-Varèze lui fut dédiée.
Jadis, le village de St Alban de Varèze était associé au hameau de Vitrieu situé sur ses hauteurs et il était courant de parler du village de St Alban-Vitrieu. La chapelle romane de Vitrieu fut abandonnée lors de la Révolution. Si elle apparaît encore sur le plan cadastral de 1813, ce n'est qu’en 1860 qu'elle disparut totalement lorsque fut construite une première église dans le village de St Alban tandis que, progressivement, la population du hameau descendait vers la vallée.
Le nom de ce quartier de Vitrieu lui vient vraisemblablement de l'époque gallo-romaine en raison des ateliers de verrerie qui y étaient installés et dont quelques traces (amphores, vases, poteries, pièces de monnaie,...) attestent d'une présence humaine très ancienne dans la vallée de la Varèze.
Au IXème siècle, Charles le Chauve, allant en Italie, vanta le village de Vernioz où il s'était arrêté. La belle forêt domaniale des Revollets, située sur les hauteurs de Saint-Alban-de-Varèze, était un lieu de passage des souverains.
Au XVIème siécle, Catherine de Médicis, accompagnée de son fils Charles IX et de son neveu, futur roi Henri IV, y passa également en direction de Roussillon où Charles IX signa l'Edit de Roussillon en 1564, instaurant le 1er janvier comme premier jour de l'année dans tout le royaume.
Jusque vers 1950, une véritable rivalité exista entre Vernioz et St Alban de Varèze, qui obligea les édiles à veiller à l'égalité de traitement des deux villages : construction de deux écoles identiques en 1883, construction de deux nouvelles églises à la fin du XIXème siècle, création de deux cimetières, etc.
Jusque dans les années 1990, la commune comptait deux sections de vote et donc, deux listes électorales situées dans chacun des deux villages. Il était admis que le Maire devait être un habitant de l'un des deux villages tandis que le premier adjoint devait être habitant de l'autre. Progressivement, la municipalité réussit à les fusionner en une seule liste électorale.
Lors du recensement de janvier 2009, la commune (1.172 hectares) comptait 1.183 habitants et, depuis plusieurs mandats, les élus de Vernioz s'efforcent de maîtriser un développement urbain acceptable de tous avec la mise à disposition des «Vergnos » des équipements de première nécessité indispensables à la vie moderne afin de leur assurer les meilleures conditions de vie du moment (école, médecine, commerces, sports, loisirs, activités culturelles,…).
Outre ces équipements, la commune est aujourd’hui propriétaire du magnifique jardin du Bois Marquis, classé « jardin remarquable » depuis 2010 et légué à la commune par son propriétaire et créateur.

Flash Info :

  • Alertes canicule sécheresse

    Le Département de l'Isère est placé en alerte canicule et sécheresseLire la suite